Il lui promet le mariage et la viole

Se souviennent-ils  de leur première rencontre ? Se rappellent-ils quand l’un a exprimé à l’autre son amour. Elle se souvient de tout au moindre détail. Elle n’a jamais oublié le jour où il l’a sollicitée à lui accorder quelques minutes pour lui exprimer ses nobles sentiments, quand il lui  a demandé les dix chiffres du numéro de son téléphone  cellulaire, quand il l’a suppliée à partager avec lui la même table dans un café au centre-ville de Casablanca. Elle se souvient également du jour où il a amené sa famille chez elle pour la demander en mariage. Elle n’a jamais pu oublier ce grand jour. Elle était très contente au point qu’elle a désiré avoir des ailes pour planer dans le ciel. Elle pensait avoir trouvé le prince charmant qui va l’emmener aux océans des rêves. Elle se rappelle des moments qu’ils ont passés ensemble au café en train de siroter un jus d’orange, dans un jardin ou dans une salle de cinéma. Des souvenirs qui ne pouvaient que renforcer sa confiance en lui.
«L’une de mes sœurs et mes deux tantes qui étaient en voyage lors de nos fiançailles désirent faire ta connaissance. Je crois que tu n’as aucun problème de m’accompagner chez moi pour les rencontrer», lui a- t-il confié tout en la rassurant.
«D’accord» est l’unique mot qu’elle a prononcé tout en souriant. Dans un appartement du quartier La Gironde, ils sont rentrés tous les deux. Seulement, elle a été surprise par l’absence des tantes et de la sœur. Ils étaient seuls. «Où sont ta sœur et tes deux tantes ? », lui a-t-elle demandé tout en le fixant avec ses regards exclamatifs.
«Je crois qu’elles sont sorties avec ma mère… Sans aucun doute, elles vont arriver dans un instant», lui a-t-il répondu tout en  lui demandant d’être à l’aise avant qu’il lui prépare un jus d’orange.
Il est rentré à la cuisine. Portant deux verres de jus d’orange, il est retourné à côté d’elle. Après avoir bu le verre, elle a senti sa tête qui tourne. Tout d’un coup, elle s’est  évanouie. Quand elle a repris connaissance, elle s’est retrouvée toute nue, avec des gouttes de sang entre ses cuisses. Que lui est-elle arrivé ?
«Ne crains rien, je vais t’épouser», l’a-t-il rassurée.
Seulement, il l’a abandonnée par la suite. Raison pour laquelle elle a porté plainte. Arrêté, il a nié l’avoir violée après l’avoir droguée. Il lui a expliqué qu’il s’agissait d’un coup monté par elle après avoir découvert qu’elle entretenait des relations avec d’autres jeunes. Il a même affirmé qu’elle n’est jamais venue chez lui. Seulement, elle a révélé aux enquêteurs de la PJ de Hay Mohammadi-Aïn Sebaâ tout ce qu’elle avait vu dans l’appartement. Enfin, il a craché le morceau et a été traduit devant la justice.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *