Il pirate le système informatique du collège pour modifier ses notes

En octobre dernier, l’affaire avait défrayé la chronique arrageoise. Les gendarmes du pôle cybercriminalité avaient identifié et interpellé un collégien de 15 ans, élève de 3ème du collège privé Saint-Joseph suspecté d’avoir piraté le serveur informatique de son collège. Une attaque virale massive qui avait bloqué le système informatique quatre jours. Pour arriver à ses fins, le jeune hacker avait opéré par « mail-bombing » (NDLR : qui consiste à envoyer des milliers de courriels en même temps pour surcharger un serveur, en l’occurrence 40 .000 mails par jour pour Saint-Joseph !). Ensuite, il avait pris le contrôle du serveur. Devant son écran, il se croyait à l’abri. Mais la plainte déposée par le principal du collège privé avait mis fin à cette attaque virale, les cybergendarmes identifiant et interpellant un jeune de 15 ans. «C’était un jeu pour lui, il avait récupéré un logiciel sur Internet qu’il a voulu essayer, selon Élise Bozzolo, substitut du procureur chargée des mineurs. Il dit n’avoir pas mesuré les conséquences de ses actes». L’adolescent, bon élève, aurait tenté de s’introduire dans le système de gestion des notes pour améliorer ses résultats, selon la gendarmerie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *