Il planifiait de kidnapper son patron

Il planifiait de kidnapper son patron

Etant le chauffeur d’un homme d’affaires qui demeurait à Casablanca, il gagnait dignement sa vie. Mais il n’était jamais satisfait du salaire qu’il touchait mensuellement.

En effet, il était de son plein droit de réclamer une augmentation. Seulement, pour lui, même une augmentation ne répondra jamais à ses besoins et ne réalisera pas ses rêves. Il rêvait d’avoir des milliers de dirhams dans ses poches. Certes, il a le droit de rêver, malheureusement pour lui il a choisi la mauvaise voie. Il n’a écouté que la voix de son désir immodéré de l’argent qui va le jeter dans un gouffre sans issue.

Et le moins que l’on puisse dire est que le jeune chauffeur a eu une idée diabolique pour arriver à ses fins. Il a décidé de kidnapper son propre patron et réclamer une rançon, sans se soucier des répercussions qu’aura cette affaire. Une opération criminelle qu’il ne pouvait pas effectuer tout seul. C’est pourquoi il a recouru à deux jeunes hommes de confiance dont l’un est un repris de justice qui a déjà purgé une peine d’emprisonnement pour vol et tentative de vol. Presque quotidiennement, tous les trois, âgés de trente-trois et trente-quatre ans, faisaient des réunions pour débattre des détails de l’opération de kidnapping de l’homme d’affaires, suivie de réclamation de rançon.
Entre-temps, par leurs propres moyens, les éléments de la brigade criminelle de la police judiciaire relevant du district de Casa-Anfa ont recueilli l’information. Depuis, ils ont entamé les investigations et les surveillances nécessaires afin de se rassurer, d’une part, que l’information était véridique et d’identifier, d’autre part, les présumés malfrats qui préparaient l’opération.

Toutefois, lors des préparations de l’opération du kidnapping, les trois malfaiteurs ont commis le cambriolage de l’un des bureaux de l’homme d’affaires ciblé. Ils ont mis la main sur ses carnets de chèques et sur sa voiture sans qu’ils sachent qu’ils étaient sous les regards des limiers du district de Casa-Anfa.
En effet, sans qu’ils arrivent à passer à l’acte de kidnapping, les flics les ont arrêtés. Ils ont saisi deux voitures, celle qui était volée par le trio et celle que ce dernier a louée pour assurer son déplacement. La police a également saisi les carnets de chèques volés par le trio, ainsi que des sommes d’argent et d’autres objets qui devaient être utilisés lors du kidnapping.
Samedi matin, le trio dont le chauffeur de l’homme d’affaires ciblé a été traduit devant le parquet général près la Cour d’appel de Casablanca.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *