Il tente de réduire en cendres un «indic»

Il tente de réduire  en cendres un «indic»

Il est trafiquant de drogue notoire dans un quartier de Beni Mellal. A chaque fois qu’il quitte la prison, il y retourne pour le même motif au point qu’il est devenu très connu des flics de Beni Mellal.

En effet, il ne pouvait plus s’adonner à son activité favorite sans tomber sur les limiers de la brigade des stupéfiants. Chaque fois qu’il essayait de vendre un morceau de haschich il se retrouvait nez à nez avec eux. Tant de malchance le faisait rager. Puis un jour il s’est dit que ce n’est pas tellement le sort qui s’acharne contre lui. C’est ainsi qu’il a commencé à soupçonner les comportements de son voisin, un père de famille, quinquagénaire, qu’il traite d’indicateur de la police. Il l’accuse d’informer les flics de tous ses mouvements au quartier. Le quinquagénaire lui a expliqué à maintes reprises qu’il n’a aucune relation avec les policiers de la ville.

Mais en vain. Il n’a jamais cru à ses paroles. Pire encore, il le menaçait à chaque fois de l’effacer de la surface de la terre. Au fil du temps, le trafiquant de drogue a commencé à penser vraiment à réagir contre son voisin. Et dernièrement, il est passé à l’acte. En fait quand il parlait de se venger de son voisin qu’il traitait d’informateur de l’effacer de la surface de la terre il savait bien de quoi il parlait. Le trafiquant de drogue a pensé à y mettre le feu jusqu’à le réduire en cendres. C’est pourquoi il a acheté de l’essence et a attendu qu’il sorte de chez lui.

Une fois, le premier dimanche du mois courant, qu’il est sorti de chez lui, le trafiquant de drogue lui a donné un coup de bâton au niveau de la tête avant de l’asperger d’essence, mettre le feu à son corps puis prendre la poudre d’escampette. Le quinquagénaire a commencé à crier, à hurler et à demander secours. Les badauds s’attroupaient autour de lui. Quelques-uns sont intervenus pour le sauver en le couvrant de draps. Ils sont arrivés à éteindre le feu avant l’arrivée des sapeurs-pompiers. Le quinquagénaire a été conduit, aussitôt, vers l’hôpital, pour être soigné de ses brûlures de deuxième degré.

Les éléments de la police se sont dépêchés sur la scène du crime et sont arrivés à arrêter le mis en cause qui a avoué avoir l’intention de le tuer en le brûlant.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *