Il tue celui qui harcelait sa sœur

Il tue celui qui harcelait sa sœur

Et si la mère est poursuivie en état de liberté provisoire et lui en état d’arrestation, sa sœur impliquée également dans cette affaire de meurtre est poursuivie par contumace. Car, elle a disparu quelques jours après la nuit du lundi 18 novembre 2013 quand le crime a été commis chez la victime, à Derb Chkarna, dans l’ancienne médina d’Oujda. Personne ne sait si elle est encore au Maroc ou elle a émigré clandestinement.

Dénommé Ouled L’farmlia (fils de l’infirmière), le mis en cause, âgé actuellement de cinquante-et-un ans, nie ce jour de janvier 2015, devant la Cour, avoir eu l’intention de tuer le dénommé El Meknassi, qui était âgé de trente-six ans. Mais cela ne le blanchit pas et n’innocente également pas sa mère et sa sœur qui l’ont aidé à planifier ce crime.

En effet, El Meknassi n’était rien d’autre que le voisin d’Ouled L’farmlia, sa mère et sa sœur. Ils étaient amis surtout qu’ils sont tous les deux des trafiquants de drogue. Malheureusement, El Meknassi n’a pas respecté ce voisinage ni leur amitié en harcelant la sœur d’Ouled L’farmlia. À chaque fois qu’il la croisait, il n’hésitait pas à la solliciter d’entretenir une relation et de partager le même lit. Ouled L’farmlia lui demandait à chaque fois de laisser sa sœur tranquille. Mais en vain. Des plaintes ont été déposées, mais les voisins intervenaient à chaque fois pour qu’elles soient retirées.

Et pourtant, El Meknassi continuait à harceler la jeune fille. Ce qui a fini par exaspérer la famille. C’est ainsi qu’une décision a été prise entre elle, sa mère et son frère pour mettre fin aux jours d’El Meknassi. Ce dernier qui demeurait en compagnie de sa sœur très malade et sa mère qui était absente le jour «J», a cru aux paroles d’Ouled L’framlia l’invitant à prendre ensemble un verre et oublier tous les malentendus qui embrouillent leur relation de voisinage et d’amitié. Chez lui, les verres de vin rouge se succédaient entre El Meknassi et Ouled L’farmlia jusqu’au moment où ce dernier a saisi un couteau et lui a criblé le corps de coups mortels.

Verdict : 15 ans de réclusion criminelle contre Ouled L’farmlia, la même peine par contumace pour sa sœur encore en fuite et la même peine mais avec sursis contre la mère.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *