Il tue celui qui le déteste et tente de se suicider

Il tue celui qui le déteste et tente de se suicider

A Casablanca, un repris de justice, âgé de quarante ans, qui a poignardé mortellement un autre repris de justice avant de tenter se suicider, a été traduit, dimanche dernier, devant le parquet général près la Cour d’appel.

C’était le jeudi 19 mai quand les éléments de la police judiciaire épaulés par leurs collègues de l’arrondissement d’Attacharouk se sont dépêchés vers le quartier Al Walaa où un meurtre a été commis. En y arrivant, ils ont appris qu’un jeune repris de justice, âgé de trente-sept ans, est passé de vie à trépas après avoir été poignardé par son ami qui a pris la poudre d’escampette. Les témoins ont révélé aux enquêteurs que le meurtrier était armé de deux couteaux par lesquels il a asséné deux coups au niveau du cœur du défunt, un troisième au niveau de ses poumons et plusieurs autres au niveau de sa tête.

Il a fallu mois d’un quart d’heure aux enquêteurs pour arrêter le mis en cause qui a tenté de se suicider en se jetant de la terrasse d’un immeuble du quartier El Bernoussi. Pour quel mobile l’a-t-il tué ? Le mis en cause a avoué que le défunt le détestait et le maltraitait à chaque fois qu’il le croisait au point qu’il a décidé de le liquider.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *