Il tue l’homme qui a injurié son frère

Il tue l’homme qui a injurié son frère

Abdellah et Mohamed sont frères. Ils comparaissent en ce jour de février devant la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca. Le premier est mécanicien et le second employé. Agés respectivement de trente et un et vingt-six ans, ils sont célibataires. Pourquoi en sont-ils arrivés là ?
L’histoire remonte au jour où le cadavre d’un homme a été découvert dans un quartier de Casablanca. Il avait des blessures sur le visage et une grande plaie à la carotide.
Une fois alertés, les éléments de la police de la capitale économique se sont dépêchés sur les lieux. Qui les a alertés par téléphone ? Dans quelles circonstances le crime a-t-il été commis et par qui ? Nul ne pouvait répondre à leurs questions. Il a fallu attendre que le veilleur de nuit se présente aux policiers pour qu’ils sachent qu’il a assisté en compagnie de deux autres personnes à une bagarre qui a dégénéré en meurtre.
Ses dires ont été confirmés par lesdits témoins oculaires, à savoir un autre veilleur de nuit et un vendeur de cigarettes au détail. Après les constatations d’usage, un  fourgon mortuaire est arrivé pour évacuer le cadavre vers la morgue. Place donc aux interrogatoires. Le premier témoin convoqué a déclaré avoir été intrigué par des cris, des insultes et des injures à haute voix. Il s’est dirigé vers le lieu d’où ils émanaient et a vu ses amis, en l’occurrence le veilleur de nuit et le détaillant de cigarettes en train d’assister, de loin, à une bagarre.
Il a également précisé  avoir remarqué que quatre hommes étaient en train de malmener violemment un jeune homme et de le taillader avec un couteau. Il a ajouté qu’ils étaient auparavant en train de se soûler.
À ce moment, le détaillant de cigarettes, qui est arrivé entre-temps chez les enquêteurs, est intervenu pour leur expliquer qu’il connaît tous les mis en cause et qu’il a vu, de loin, la victime sortir d’une maison et avoir une discussion houleuse avec l’un des membres du quatuor.
Il a aussi dit avoir assisté à la rixe et au crime et fourni à la police l’adresse des deux frères dont l’un a utilisé l’arme blanche contre le défunt.
Les enquêteurs s’y sont donc rendus avec diligence. Ils ont frappé à la porte et un jeune homme en état d’ébriété leur a ouvert. Ils l’ont appréhendé en compagnie de son frère qui cuvait, lui aussi, son vin.
Au commissariat, Abdellah a avoué aux enquêteurs être le tueur. Il leur a précisé que son frère Mohamed est sorti de chez lui pour acheter des cigarettes au détail lorsqu’il s’est fait agresser par des jeunes hommes. Ayant entendu les cris, Abdellah leur a dit s’être saisi d’un couteau avant de quitter la maison.
A sa sortie, il a été surpris de voir qu’un trio malmenait son frère. Il n’a donc pas pu se retenir et a asséné plusieurs coups mortels à la victime avant de rentrer chez lui avec son frère comme si de rien n’était. Des faits que les deux mis en cause ont confirmés devant la Cour de la chambre criminelle.
Après les délibérations, Abdellah a été condamné à 15 ans de réclusion criminelle et son frère, Mohamed à un an de prison ferme. Les amis du défunt ont été condamnés à trois mois de prison ferme chacun.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *