Il tue sa femme et se jette devant le train

Il tue sa femme et se jette devant le train

A  coups de couteau, un père de deux enfants, âgé de 50 ans, a tué sa femme, samedi dernier, avant de se donner la mort en se jetant devant le train.

Alertés, samedi matin, par le suicide d’un quinquagénaire en se jetant devant le train à Aïn Âtiq, les éléments de la gendarmerie royale ont été dépêchés sur les lieux pour effectuer les premiers constats d’usage et entamer une enquête permettant de déterminer les causes et les circonstances du suicide. Pour informer sa femme, les limiers se sont rendus chez elle à Skhirate.

Mais, personne ne leur a ouvert la porte du domicile. Or les investigations qu’ils ont menées leur ont permis d’apprendre que le couple avait des problèmes. Les investigations ont également permis de dévoiler que l’épouse se trouvait, le samedi matin, en compagnie de son époux, qui est venu la chercher.

Aussitôt, suite aux instructions du parquet général, les enquêteurs investissent le domicile conjugal pour se retrouver devant le cadavre de l’épouse, gisant dans une mare de sang. L’enquête a enfin révélé que le mari a tué sa femme avant d’aller à Aïn Âtiq pour se donner la mort en se jetant devant le train qui a déchiqueté son corps.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *