Il tue son ami pour un pétard

Il tue son ami pour un pétard

Selon le procès-verbal, Saïd, 28 ans, repris de justice pour trafic de drogue, subtilise à son ami Mustapha, âgé de 22 ans, un joint. Rapidement les choses vont tourner au drame.

Mustapha se tient au box des accusés à la salle d’audience de la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca. Il est poursuivi pour homicide volontaire. Selon le procès-verbal, Saïd, 28 ans, repris de justice pour trafic de drogue, subtilise à son ami Mustapha, âgé de 22 ans, un joint. Rapidement les choses vont tourner au drame. Ce dernier, n’ayant pas apprécié, lui donne une gifle. Hors de lui, Saïd sort son couteau et tente de l’atteindre.

Mais, Mustapha fut plus rapide. Il recule d’abord pour esquiver puis attaque à son tour, arrachant le couteau de la main de son protagoniste avant de lui donner deux coups au niveau de la poitrine et du cou. Mais, face à la Cour, Mustapha nie cette version des faits. Il déclare : «Saïd a tenté de m’attaquer avec un couteau. Mais je l’ai repoussé, il est tombé et s’est blessé». Le président de la Cour lui rappelle que d’après le rapport de l’autopsie, la victime présente deux blessures au niveau de la poitrine et du cou. Le rapport précise, lui explique également le président de la cour, que la victime aurait été blessée par une arme tranchante. Ce qui ne peut pas arriver à la suite d’une chute.

Par ailleurs, les deux témoins qui ont répondu à la convocation de la Cour confirment qu’il s’agissait bel et bien d’un crime perpétué par Mustapha contre Saïd. Les deux témoins précisent qu’ils avaient tenté d’intervenir pour que l’irréparable ne se produise pas en demandant à Mustapha de renoncer à ce qu’il pensait commettre. Mais en vain.

Verdict : Jugé coupable pour les accusations qui lui ont été attribuées, Mustapha est condamné à 20 ans de réclusion criminelle.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *