Il tue son cousin qui couchait avec sa femme

Il tue son cousin qui couchait avec sa femme

Il est à son trente-quatrième printemps, marié depuis six ans avec une jeune femme de son douar El Beghoula, commune rurale Khmiss Mettouh, à El Jadida. Tout le monde croit qu’il est en bonne relation avec son épouse qui lui a donné deux enfants. Mais, il paraît, sans attirer l’attention de personne, qu’ils étaient souvent en discorde. Au fil du temps, la distance entre les deux époux s’accroît au point que l’un ne prête plus attention à l’autre. Que leur est-il arrivé ? Personne n’en a la moindre idée.

Nous sommes le mardi 19 août. Le jeune époux sort de chez lui pour passer un petit moment avec ses amis du douar. Quelques heures plus tard, il retourne chez lui. Sans faire de bruit, il rentre à la cuisine. Sa femme ne s’y trouve pas, même pas au salon, ni dans une chambre. Où est-elle ? Il n’en a aucune idée. Mais, il vient d’entendre du bruit qui provient de la chambre à coucher. À pas de loup, il y rentre. Et c’est la mauvaise surprise : sa femme est en train de partager le même lit avec son cousin qui s’est marié il y a seulement huit mois. N’en croyant pas ses yeux, il est resté planté sur place à les regarder tous les deux. Il semble qu’il tient ses nerfs. Son cousin et sa femme sautent du lit et courent dehors.

L’époux qui n’a pas réagi violemment sort de la chambre à coucher pour aller ensuite au poste de la gendarmerie royale. Il porte plainte contre son cousin. Entre-temps, les membres de sa famille interviennent, le sollicitent de lui pardonner et de retirer sa plainte. Effectivement, il cède à sa famille, fait semblant qu’il a tout pardonné et comme si rien ne s’est passé. Mais en vérité il préparait sa vengeance.

Avant-hier, mardi 9 septembre, dans l’après-midi, il rentre chez lui. Il s’arme d’un couteau et sort tout en gardant le silence. Arrivé en face de son cousin et amant de son épouse, il lui assène un coup de couteau mortel au niveau du cou. Le cousin tombe par terre et l’époux prend la poudre d’escampette. Alertés, les éléments de la gendarmerie royale se dépêchent sur la scène du crime pour diligenter une enquête. Le cadavre a été évacué vers la morgue de l’hôpital provincial d’El Jadida pour être autopsié. L’auteur du crime est activement recherché par les gendarmes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *