Il tue son frère pensant qu’il couchait avec sa femme

Il tue son frère pensant  qu’il couchait avec sa femme

Tous les jours, il demandait à sa femme de ne plus parler avec son frère. Elle lui expliquait qu’ils sont comme frère et sœur. Mais pour le mari, cela a toujours été difficile à comprendre et à accepter.  

Nous sommes au douar El Âdadla, commune rurale Er-Rdadna Ouled Malek, Caïdat de Mellila, province de Benslimane. Notre homme, âgé de trente-sept ans, ne croit pas aux paroles de sa femme qui tente tant bien que mal de le rassurer en lui expliquant que les rapports entre elle et son gendre, le frère de son mari, sont plus que fraternels.   

A chaque fois qu’il les trouvait ensemble, il n’arrivait pas à se contrôler. Il a même demandé à son frère, son cadet de dix ans, de ne plus parler à sa femme. Mais ce dernier, serein, lui expliquait qu’il ne fallait pas s’inquiéter vu que les rapports entre lui et la femme de son frère sont tout ce qu’il y a de plus normal. Vers 20 heures, le bonhomme  vient de rentrer chez lui. Sa femme et son frère, comme à l’accoutumée, se retrouvaient ensemble dans une chambre. Ils conversaient calmement. Aussitôt, il a demandé à sa femme de le rejoindre dans leur chambre à coucher.

Là, il lui a reproché de n’avoir pas mis fin à ses conversations avec son frère. Et il l’a accusée de l’avoir trompé avec son propre frère. Après quoi, il a rejoint son frère qui était dans une autre chambre pour l’accuser également d’avoir eu des rapports sexuels avec son épouse. Une accusation rejetée catégoriquement par le frère cadet qui s’est mis à protester. Des protestations qui ont cédé la place aux échanges d’injures puis aux coups de poing.

Perdant les pédales, le mari est sorti pour un bref moment  pour revenir un couteau à la main. Son frère n’en croyait pas ses yeux. Le mari jaloux a tenté de le poignarder. Le frère a résisté durant quelques minutes avant de céder et de tomber par terre. Le jeune mari lui a asséné rapidement six coups de couteau avant de prendre la poudre d’escampette.

Toutefois, les habitants sont arrivés à le maîtriser dans un coin du douar pour le remettre aux éléments de la gendarmerie royale de la région. Soumis aux interrogatoires, il a affirmé avoir tué son frère qui le trompait avec sa femme.

Une accusation que cette dernière rejette catégoriquement. Le mis en cause a été traduit devant le parquet général près la Cour d’Appel de Casablanca poursuivi pour fratricide.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *