Il viole la copine de sa maîtresse

Il viole la copine de sa maîtresse

Jamal et Hanane sont deux amoureux de longue date qui résident à Casablanca. Lui, boucher de son état, âgé de quarante et un ans, est marié avec deux femmes et père de plusieurs enfants. Hanane, elle, est veuve, âgée de trente-deux ans et mère d’un seul enfant.
C’était au cours de l’année dernière que Jamal avait rencontré Hanane. Il était 19 h 30. Ce jour-là, elle traînait au centre-ville, juste à côté d’un grand palace situé au boulevard des FAR. Jamal a été séduit par sa beauté et sa taille svelte. Il tente de la racoler en klaxonnant. Mais en vain. Elle a continué à marcher sans lui prêter la moindre attention.
Il tente une deuxième fois sa chance auprès d’elle. Il conduit sa voiture un peu plus loin pour la garer. Il descend de la voiture et s’approche d’elle. Il l’a saluée chaleureusement comme s’il la connaissait depuis belle lurette. Sans trop parler, il l’a invitée à un café. Elle accepte sans hésitation. Attablés autour d’un verre de thé et d’un jus d’avocats, ils ont discuté de tout et de rien.
Après quoi, il l’a invitée à monter dans sa voiture. En cours de route, il lui a proposé l’idée de faire un petit tour au centre-ville avant de dîner dans un restaurant à Aïn Diab.
Hanane a gardé le silence durant un moment. Puis, elle lui a lancé un beau sourire en guise d’acceptation.
Depuis, leur relation s’est consolidée de jour en jour. Ils trainaient jusqu’à une heure tardive dans les bars, y passaient d’agréables moments et partageaient le même lit. En contrepartie, Hanane empochait de l’argent que lui versait généreusement Jamal. Est-il son unique amant ou avait-elle d’autres clients ? Jamal ne lui a jamais posé la question. Ce qui importait à ses yeux c’est qu’elle soit présente auprès de lui au moment où il en a besoin. La dernière fois, quand il lui a téléphoné et lui a fixé un rendez-vous, elle l’a rejoint en compagnie de son amie, Mouna.
Cette jeune femme de vingt-sept ans est divorcée et mère d’un enfant. Aussitôt, Jamal a téléphoné à son ami Jawad. Ce dernier disposait d’une garçonnière bien meublée. 
«J’arrive dans un instant chez toi accompagné de deux femmes», lui a-t-il dit.
Jamal s’est rendu ensuite dans une épicerie du boulevard Mohammed V pour s’approvisionner de bières et de vin rouge. Et il a repris le chemin à destination de la garçonnière de son ami. Jawad était en compagnie de son ami, Ali. Et tous les cinq ont commencé à s’enivrer. A force de boire, Jamal avait du mal à se contrôler.
À un certain moment, il s’est approché de Hanane pour lui chuchoter des mots tendres à l’oreille. Grisé de passion et d’alcool, il a commencé à la toucher avec des mains fébriles. Seulement Hanane l’a repoussé violemment.
Pourquoi l’a-t-elle repoussé ? Il ne comprenait rien. Voyant rouge du fait d’être indésirable, il a craché sur son visage. Hanane le lui a reproché avec vigueur. C’est ainsi qu’il a tenté sa chance auprès de Mouna, l’amie de sa copine.
Jawad lui fait savoir son mécontentement. Hors de lui, Jamal a saisi un couteau qui était sur la table et l’a brandi pour le menacer. Après quoi, il a conduit Mouna à la chambre à coucher. Et sous la menace du couteau, il l’a violée avec rage.
Après avoir assouvi ses désirs, il est sorti de la garçonnière et il est rentré chez lui. Mouna n’est pas restée les bras croisés, elle s’est dépêchée au commissariat de police pour déposer plainte.
Jamal, Jawad, Ali et Hanane ont été arrêtés. Le premier a été poursuivi pour séquestration, viol et ivresse. Quant aux deux autres jeunes hommes, ils ont été accusés pour complicité et ivresse. Alors que Hanane, elle, a été poursuivie pour débauche et ivresse.
Après six mois de détention préventive, seul Jamal a été condamné à un an de prison ferme. Alors que les trois autres prévenus ont été condamnés à des amendes allant de 500 à mille dirhams.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *