Il voulait se marier, sa femme le tue

Rachida n’a jamais imaginé qu’elle soufflerait sa soixantième bougie à la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca. Elle a commis un crime qui aurait pu lui coûter la peine capitale : le meurtre de son mari. Pourquoi l’avez-vous tué ? Sa respiration difficile l’empêchait de répondre aux magistrats. Le président de la cour lui a accordé quelques minutes pour qu’elle “sèche“ ses larmes. Ayant retrouvé son calme, elle commence à raconter son récit, l’histoire de sa vie.
C’est à la fin des années 60 que Rachida fait la connaissance de son mari, M’hamed. Il l’a demandée en mariage et elle a consenti à lui accorder sa main. Quelques mois après, M’hamed a décroché un contrat de travail en France. Rempli de joie, il promet à Rachida de revenir la chercher une fois installé à l’Hexagone. Homme de parole, M’hamed est de retour quelques mois plus tard pour emmener sa femme.
Le couple s’installe dans une petite localité au Sud de la France et entame une nouvelle vie où bonheur rimait avec amour et confiance. Rachida, dynamique, a décidé d’aider son mari en travaillant en tant que femme de ménage. Quelques mois plus tard, la naissance d’une petite fille est venue combler le bonheur du couple. Trois autres enfants vont suivre faisant de la famille de M’hamed un parfait exemple de la réussite conjugale. L’achat d’une maison et l’investissement effectué par M’hamed dans une affaire commerciale au Maroc allaient apporter un cadre idyllique à la famille. Contrairement aux premières années de son installation en France, la famille commence à multiplier ses visites au Maroc pour passer de bonnes vacances, mais aussi pour suivre l’évolution de ses affaires.
Seulement voilà, M’hamed faisait des visites encore plus fréquentes à son pays natal durant des périodes qui ne coïncidaient ni avec des vacances scolaires de ses enfants ni avec son congé annuel. À chaque fois que sa femme lui demandait le motif, elle ne recevait qu’une seule réponse : «Régler quelques problèmes concernant ses affaires commerciales». A-t-il raison ou a-t-il tort ? Rachida ne pouvait s’empêcher d’y penser et d’y repenser. Mais ses voyages ont fini par lui donner la puce à l’oreille. Certes, ses enfants ont essayé de la rassurer en lui disant que leur père ne peut pas la tromper surtout à son âge. Mais plus rien ne pouvait convaincre Rachida d’abandonner ses doutes. Et pourtant, elle a fini par fermer les yeux pendant un certain temps pensant qu’elle n’avait pas d’autre choix.
Seulement voilà, les informations qui lui sont parvenues de sa famille au Maroc l’ont mise hors d’elle. Son mari avait vraisemblablement une relation avec une jeune fille au Maroc. Mais comptait-il la prendre comme deuxième femme ? Lui verse-t-il la moitié de ses bénéfices ?  Rachida, qui a consacré toute sa vie, à M’hamed, n’a pas voulu y croire. Elle a refusé d’admettre que le père de ses enfants lui était infidèle. Pour s’en assurer, elle l’a rejoint quelques jours après son départ à destination du Maroc. Rachida l’a surpris au restaurant avec une jeune femme. Une grosse dispute a éclaté entre les deux époux en plein public.
La future deuxième épouse et l’actuelle amante s’est retirée en silence. M’hamed a conduit sa femme à sa nouvelle demeure tentant de l’apaiser. Mais rien n’y fait, Rachida, qui se sentait humiliée et atteinte dans sa dignité, avait pris une décision. Quelle décision ? Se venger par n’importe quel moyen et c’est le soir qu’elle passera à l’acte. Quand son mari a “plongé“ dans un sommeil profond, elle s’est emparée d’un couteau de cuisine et s’est acharnée sur lui sans le moindre regret. Elle lui a donné un coup fatal en plein cœur. Les enfants sont restés ébahis devant cette situation à laquelle ils n’y croyaient pas : leur mère condamnée à 20 ans de réclusion criminelle pour avoir tué leur père.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *