Justice : Un amour enterré par la mort

Justice : Un amour enterré par la mort

Hamid a expliqué à la Cour qu’il entretenait une relation avec les deux voisines Sanaa et Jamila, et qu’il n’a jamais promis le mariage à l’une d’entre elles.

Dès qu’elle entre dans la salle d’audience, Sanaa éclate en sanglots. Elle pleure comme un petit enfant au point que le président de la Cour, à la chambre criminelle près la Cour d’appel, demande à un policier de la conduire dans le couloir le temps de se calmer. Une fois apaisée, elle retourne à la salle d’audience. Poursuivie pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner, Sanaa n’en croyait toujours rien. Elle ne peut concevoir le fait d’avoir ôté la vie à sa voisine.

Dans le procès-verbal, Sanaa a affirmé avoir uniquement voulu maltraiter sa voisine sans plus. Elle a précisé, lors de son interrogatoire, qu’elle entretenait une relation amoureuse avec un jeune homme de son quartier. Leur relation remonte à plus de deux ans. Sanaa, âgée de vingt-trois ans, a ajouté aux enquêteurs, qu’au fil du temps, elle allait découvrir que son bien-aimé la trompait avec sa voisine, Jamila, son aînée de quatre ans.

«Je lui ai demandé juste de rompre sa relation avec Hamid», a-t-elle précisé à la Cour.

Hamid, âgé de vingt-six ans, poursuivi en état de liberté provisoire pour débauche, a expliqué à la Cour qu’il entretenait une relation avec les deux voisines Sanaa et Jamila, et qu’il n’a jamais promis le mariage à l’une d’entre elles.

Mais Sanaa persistait, affirmant qu’il lui a promis de l’épouser avant de la tromper avec Jamila. N’ayant pas l’intention d’abandonner Hamid, Sanaa a agressé Jamila lorsque celle-ci rentrait chez elle. A son insu, elle lui asséna un coup de pierre au niveau de la tête. Jamila tomba par terre, perdit connaissance et fut conduite à l’hôpital… pour mourir.

Verdict : 10 ans de réclusion criminelle contre Sanaa jugée coupable pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner et 3 mois de prison avec sursis contre son bien- aimé, Hamid, pour débauche.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *