Justice : Une femme récidiviste condamnée à 3 ans pour escroquerie

Justice : Une femme récidiviste condamnée à 3 ans pour escroquerie

Nadia affirme  n’avoir jamais rencontré ses victimes. Elle précise qu’elles ont été manipulées pour présenter de faux témoignages contre elle juste pour qu’elle aille en prison.

Encore jeune, la trentaine, Nadia dispose déjà d’un casier judiciaire mentionnant une peine d’emprisonnement qui remonte à quatre ans. Pour escroquerie et débauche, elle a purgé une peine de deux ans de prison ferme. Autrement dit, elle a été relâchée il y a juste deux ans. Et pourtant, elle ne pouvait s’empêcher de faire de nouvelles victimes. C’est pour cette raison qu’elle se trouve devant la chambre correctionnelle près le tribunal de première instance de Casablanca poursuivie, en état d’arrestation, pour escroquerie avec récidive. Elle niait toutes les charges retenues contre elle. Elle considère que toutes les victimes lui en veulent. Nadia, une femme divorcée, mère d’un enfant, a intégré, après sa répudiation, une maison close. Malheureusement pour elle, une descente policière a été effectuée dans cette maison et elle fut  arrêtée en compagnie d’autres filles de joie. La police  découvre rapidement qu’elle fait l’objet d’une note de recherche à l’échelle nationale pour escroquerie. En quittant la prison après deux ans de détention, elle a recouru à l’escroquerie.

Ses victimes, sept femmes et deux jeunes hommes, racontent au tribunal le calvaire qu’elles ont enduré pour chercher l’argent nécessaire à remettre à cette jeune femme qui leur promettait de les aider à émigrer en Europe ou les recruter dans une administration publique. En contrepartie, elle empochait entre 20 et 30 mille dirhams. Devant le tribunal, Nadia affirme  n’avoir jamais rencontré ses victimes. Elle précise qu’elles ont été manipulées pour présenter de faux témoignages contre elle juste pour qu’elle aille en prison. Verdict : Jugée coupable pour escroquerie avec récidive, elle a été condamnée à trois ans de prison ferme.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *