octobre 16, 2017

Kasbat Tadla : Sous l’effet de l’alcool, il fauche son ami avec un vélomoteur

Kasbat Tadla : Sous l’effet de l’alcool,  il fauche son ami avec un vélomoteur

Ne sachant quoi faire alors qu’il était dans un état d’ivresse avancé, il a pris la fuite.

Nous sommes sur la route reliant Kasbat Tadla à Ighram N’Laâlam, au niveau de la commune rurale Samguet relevant de Kasbat Tadla, province de Beni Mellal. C’est là qu’un cadavre d’une personne de sexe masculin été découvert, le matin de ce dernier vendredi du mois de septembre, gisant dans une mare de sang qui semble avoir été coulé de sa tête. Qui est-il ? A-t-il été agressé ?

Les limiers de la gendarmerie royale se sont dépêchés sur les lieux. Les éléments de la brigade scientifique les y rejoignirent. Des traces de roues ont été remarquées par les enquêteurs qui ont mis la main sur quelques pièces de rechange. S’agit-il d’un accident de circulation avec un délit de fuite ? C’était l’hypothèse prônée par les enquêteurs qui ont commencé à recueillir des témoignages auprès des badauds. En fait, pas moins de quelques heures, la victime a été identifiée. Il s’agit d’un père de famille, âgé de quarante-trois ans, demeurant à Ighram N’Laâlam.

Les investigations ont révélé qu’il était en compagnie, la nuit de sa disparition, de son ami intime et voisin, un père de famille, âgé de quarante-et-un ans. Interpellé, ce dernier a craché le morceau. Il a avoué avoir été en compagnie du défunt, un peu plus loin du douar. Il a ajouté qu’après avoir bu tous les deux du vin rouge, ils ont décidé de retourner chez eux. Motorisé, il a demandé à son ami de l’attendre sur la route le temps de mettre son vélomoteur en marche. Dès qu’il a démarré, il a fauché directement le défunt qui l’attendait. Quelques minutes plus tard, il perdit la vie suite à ses blessures au crâne. Ne sachant quoi faire alors qu’il était dans un état d’ivresse avancé, a-t-il précisé aux enquêteurs, il a pris la fuite.

Le mis en cause a été traduit, en état d’arrestation, devant le parquet général près la Cour d’appel de Beni Mellal.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *