Kénitra: 2 mois à 10 mois de prison contre onze étudiants

Kénitra: 2 mois  à 10 mois de prison contre  onze étudiants

Poursuivis pour des actes de violence survenus en novembre 2014 suite aux protestations contre les tarifs des transports urbains, onze étudiants ont été condamnés, mercredi 14 décembre 2014, à des peines allant de 10 mois de prison ferme à deux mois de prison avec sursis.



Le tribunal de première instance de Kénitra a condamné cinq étudiants, poursuivis en état de détention, à des peines allant de 10 à deux mois de prison ferme, et six autres, poursuivis en état de liberté provisoire, ont écopé de deux mois de prison avec sursis.


Le tribunal a également condamné d'autres étudiants à des amendes diverses en faveur de la partie civile.



Les faits remontent au mois de novembre 2014 après le déclenchement des protestations des étudiants de l'université Ibn Tofail de Kénitra, pour contester l'augmentation des tarifs des transports urbains reliant la cité universitaire aux facultés, et qui ont dégénéré en actes de violence et de vandalisme.

Les mis en cause étaient poursuivis notamment pour attroupement, désobéissance et actes de violence contre les forces de l'ordre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *