Kénitra : Le policier qui a liquidé 3 de ses collègues meurt en prison

Kénitra : Le policier qui a liquidé 3 de ses collègues meurt en prison

Le policier Hassan Bellouti qui a tué avec son arme à feu, le 10 mars 2013, trois de ses collègues dans un commissariat à Mechraâ Belakssiri, a succombé à un malaise cardiaque, mercredi dernier, précise dans un communiqué la direction de la prison centrale de Kénitra.

La même direction a ajouté dans son communiqué que les tentatives pour le maintenir en vie n’ont pas abouti. Par onze coups de son arme de service, le défunt avait mis fin à la vie de trois autres policiers. La chambre criminelle près la Cour d’appel de Kénitra l’avait condamné, le 8 janvier 2014, à la perpétuité. Après, il a bénéficié de la grâce royale pour que sa peine à perpétuité devienne une trentaine d’années de réclusion criminelle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *