La bande qui utilise une jeune fille comme appât est arrêtée

La bande qui utilise une jeune fille comme appât est arrêtée

Rachid, âgé de trente-et-un ans, est devenu un habitué du box des accusés à la salle d’audience de la chambre criminelle près la Cour d’Appel de Casablanca.

Repris de justice, il est déjà passé par là à deux reprises, et a été condamné respectivement à un et trois ans de prison ferme, pour avoir été impliqué dans des affaires de constitution d’une association de malfaiteurs et de vol qualifié. C’est pour le même motif que Rachid comparaît, également cette fois-ci, devant la même chambre criminelle. Ses deux complices dont une jeune femme, âgée de vingt-six ans, se tenaient aussi face à la même Cour. Tous les trois ont nié les charges retenues contre eux. Par contre, ils ont tout avoué devant les enquêteurs de la police judiciaire chargés de leur affaire. D’abord Rachid a affirmé avoir entretenu une relation amoureuse avec Nadia dès qu’il a quitté la prison.

En faisant appel à son ami, Ismaïl, âgé de vingt-huit ans, qui a déjà purgé une peine d’emprisonnement de dix-huit mois pour vol qualifié, ils ont constitué un trio criminel. Nadia jouait le rôle d’appât qui se promène, la nuit, tout au long des boulevards ou dans une zone plus ou moins obscure. Bref, elle se faisait passer pour une prostituée. Dès qu’un automobiliste s’arrête et lui demande de monter, les deux jeunes hommes, Rachid et Ismaïl, surgissent et montent dans la voiture tout en immobilisant la victime sous les menaces d’armes blanches. Ils lui subtilisent tout ce qu’il a sur lui avant de prendre la poudre d’escampette. Plusieurs victimes ont porté plainte. La police s’est mobilisée dans les quatre coins de la capitale économique avant d’identifier les trois malfrats et les arrêter. Leurs victimes qui ont répondu favorablement à la convocation de la cour ont reconnu leurs visages.

Verdict : Rachid a été jugé coupable pour constitution d’une bande de malfaiteurs et vols qualifiés sous la menace d’arme blanche et a été condamné à 5 ans de réclusion criminelle. Ses deux complices, Ismaïl et Nadia, ont été condamnés chacun de son côté à un an de prison ferme.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *