L’amour qui brise l’amitié

Elles sont deux amies: l’une se nomme Najia, âgée de vingt et un ans et l’autre Salma, son aînée de quatre ans. Leur amitié remonte à trois ans, quand elles se sont rencontrées aux toilettes d’un café au centre- ville de Casablanca. Par hasard, lorsque Najia sortait, Salma se tenait devant la glace pour se maquiller. Une conversation a été engagée entre les deux jeunes filles. En retournant à leur place, Salma a insisté pour que  Najia la rejoigne.
«Il y a trois ans que j’ai quitté ma famille qui demeure dans la région de Beni Mellal…», a répondu Najia quand Salma lui a demandé d’où elle venait. Issue d’une famille indigente, Najia n’a jamais mis les pieds à l’école. Analphabète, elle est restée chez elle. A son dixième printemps, ses parents l’avaient mise entre les mains d’une famille à Fès. Bonne à tout faire, elle n’a pas pu supporter la vie chez ses employeurs. Sans les aviser, elle les a quittés, trois ans plus tard, pour retourner chez elle. Ses parents ne l’avaient pas bien accueillie puisqu’ils profitaient du salaire dérisoire qu’elle touchait. En fait, ils lui ont expliqué qu’ils ne pouvaient pas subvenir à ses besoins et qu’ils attendaient son aide. Que devait-elle donc faire ? Rien, excepté, retourner à Fès pour chercher un emploi chez une autre famille. Par l’intermédiaire d’un «Samsar», elle a réussi à trouver un emploi. Elle a commencé à gagner dignement sa vie et à envoyer de temps en temps une somme d’argent à sa famille. Au fil du temps, elle a rencontré une jeune fille qui l’a encouragée de la rejoindre à Casablanca. Sans hésitation, Najia a pris l’autocar pour la rejoindre chez elle au quartier Sbata. C’est à cause de cette fille que Najia s’est plongée dans le gouffre de la prostitution. C’est du moins ce qu’elle avait raconté à Salma quand elle l’a rencontrée pour la première fois. «Contrairement à toi, c’est moi qui ai détruit ma vie…», lui a confié Salma. Comment ?
Salma est née à Casablanca.Elle a abandonné ses études en huitième année d’enseignement fondamental. La jeune fille entretenait une relation amoureuse avec un jeune homme avec qui elle s’est mariée. Elle a mis au monde une petite fille avant d’être répudiée. Pourquoi ?  «Je suis tombée amoureuse d’un autre jeune homme au point que je ne pouvais plus vivre avec mon mari…», lui a-t-elle affirmé.  Quand elle a été répudiée, son nouveau bien-aimé l’a également abandonnée pour se retrouver seule avec sa fille. La solution? Le monde de la prostitution. Mais qu’est-ce qui est arrivé à Najia et Salma pour que leur amitié soit
 brisée ?
Bien qu’elle soit une fille de joie, Salma entretenait une relation amoureuse avec un jeune homme, Abdelilah, qu’elle avait rencontré dans un bar situé à la rue Allal Ben Abdellah.  Seulement, après quelques mois, Abdelilah est tombé amoureux de Najia. Cette dernière n’a pas raté l’occasion de rester avec lui surtout qu’Abdelilah payait bien. Une relation a été entretenue entre les deux et l’amitié entre les deux amies a commencé à se noyer. Conséquence ? Salma a balafré le visage de son amie Najia avec un rasoir. Arrêtée, elle a été condamnée à un an de prison ferme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *