PROMO ALM
PROMO ALM

L’amour qui tue

Nous sommes à la chambre criminelle de la Cour d’appel de Casablanca. Au box des accusés, se tenait Jamal, vingt-deux ans. Accusé de coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner, il n’est pas encore arrivé à savoir comment l’amour l’a poussé à commettre un crime qui lui coûterait plusieurs années derrière les murs de la prison.
«Je n’avait pas l’intention de tuer Youssef…», a-t-il déclaré devant les juges, habitués à entendre cette phrase.
Et pourquoi était-il armé d’un couteau ? A cette question, Jamal n’a trouvé aucune réponse convaincante sauf: « Je porte souvent un couteau sur moi parce que je fréquente le port de Casablanca où je me débrouille en vendant du poisson…».  A-t-il raison ou tort? Peu importe, pour la Cour qui s’est penchée sur l’examen de l’affaire afin de rendre un jugement raisonnable. Mais que s’est-il passé au juste? Jamal et Youssef étaient du même quartier à Casablanca. Ils ont même étudié dans le même établissement scolaire. Mais ils n’ont jamais été de vrais amis. C’est du moins ce que Jamal a raconté devant la Cour.
« Il y a plus de huit mois que j’entretiens une relation amoureuse avec Laïla…», a-t-il affirmé devant la cour.
C’était son premier amour, celui qu’on garde en souvenir pour toute la vie. Pour Laïla, il est également le premier homme de sa vie. Une relation amoureuse qui les a unis au point que chacun ne pouvait se plonger dans un profond sommeil sans envoyer à l’autre un SMS où il lui souhaite de beaux rêves. D’abord, ils se sont mis d’accord pour se marier une fois que Jamal aura trouvé un emploi stable lui permettant de gagner honnêtement sa vie et subvenir à son foyer. Bref, tout le monde à son quartier était au courant de leur relation. On les croisait en chemin la main dans la main, les rencontrait de temps en temps dans un café du centre-ville. Les parents de Laïla n’ont pas mis fin à leur relation puisque la jeune fille s’attachait follement au jeune homme. Seulement, Jamal et Laïla ignoraient une chose. C’est que Youssef est amoureux d’elle. Lorsqu’il l’apercevait, il rougissait, tremblait et perdait complètement le contrôle de ses gestes. Et s’il aimait Laïla, forcément il devait détester son bien aimé, à savoir Jamal. Il n’aimait pas les voir ensemble et toutes les fois qu’il les croisait, il lui lançait un regard de haine. Jamal ne s’est jamais rendu compte de cela. Ce qui lui importait n’était autre que les bons sentiments qu’avait pour lui Laïla.
Enfin, Youssef a décidé de parler avec Jamal. Au sujet de quoi ? Il lui a barré le chemin pour lui demander de rompre sa relation avec Laïla afin qu’il demande sa main au mariage. Sans lui accorder le temps pour lui expliquer sa demande, Jamal a brandi un couteau et lui a asséné sauvagement plusieurs coups mortels. Un acte criminel qui lui a coûté quinze ans de réclusion criminelle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *