Les policiers arrêtent un trafiquant de drogue en tirant en l’air

Nous sommes le samedi 12 septembre. Les éléments de la police judiciaire de la sûreté d’El Jadida se préparent, cet après-midi, à une intervention musclée. La cible ? Un trafiquant de drogue, repris de justice, demeurant dans un douar de la région de Sidi Moussa,considéré comme dangereux et qui a fait l’objet d’une vingtaine de notes de recherche à l’échelle nationale.Tout le monde le surnomme «Al Madkouri».
Pour les limiers, la tâche est difficile bien qu’ils l’avaient déjà arrêté pour vol à main armée, trafic de drogue et coups et blessures.À chaque fois, ils se retrouvaient devant un jeune homme, très fort, cruel, qui n’hésitait pas à manifester une dure résistance. C’est la raison pour laquelle ils se sont bien préparés pour le mettre hors d’état de nuire. Une quinzaine de jeunes éléments de la police judiciaire à bord de cinq voitures ne portant aucune inscription et quatre motards se sont mobilisés pour cette intervention. Quand ils sont arrivés au douar, les limiers se sont  dispersés afin d’encercler le quartier et d’empêcher Al Madkouri de s’enfuir. Un indic les a informés qu’il s’y trouvait. Avec précaution, les limiers avançaient vers le lieu où se trouvait le trafiquant de drogue. Ce dernier a appris que la police le surveille et qu’elle tente de serrer l’étau autour de lui pour le mettre dans ses filets. En fait, il devait se livrer à la police sans  résistance. Mais, Al Madkouri a commencé à les injurier à haute voix et à les menacer. Pire encore, il est sorti de chez lui, a saisi une fillette qu’il a croisée sur son chemin et l’a prise en otage. Avec son couteau, il menaçait de l’égorger. Le quartier est devenu plein de monde qui suivait le déroulement de la scène. La fillette ne cessait de pleurer. Sa mère, qui se tenait à l’écart près des limiers, le suppliait de relâcher sa fille. La scène ressemble à celle d’un film. D’autres policiers se sont mobilisés. La vie de la petite fille est en danger. La situation devient alors compliquée. Peu importe l’arrestation du trafiquant de drogue. Ce qui était important c’était de sauver la petite fille. Al Madkouri a fini par relâcher de son plein gré la fillette, mais il a tenté d’attaquer les policiers à l’aide d’une arme blanche. Les instructions ont été données pour l’usage de l’arme à feu. Quelques éléments de la police judiciaire ont brandi leurs pistolets et ont visé Al Madkouri. Malheureusement, celui-ci a continué à résister. Et deux coups de feu ont retenti dans l’air. Le trafiquant de drogue s’est  réfugié à l’intérieur d’une baraque. Et les policiers l’ont suivi et ont fini par l’arrêter.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *