Marrakech : Condamné à mort pour avoir violé et tué une écolière

Marrakech : Condamné à mort pour avoir violé et tué une écolière

S. M, alias Samma, vingt ans, comparaît, ce jeudi 7 février 2019, devant la chambre criminelle près la Cour d’appel de Marrakech, en état d’arrestation.

Et pour cause, il est poursuivi pour de graves accusations, à savoir kidnapping, séquestration, viol et homicide volontaire. C’est dire qu’il risque gros. Sa victime n’est autre qu’une écolière de douze ans. Sans aucun doute, il se souvient d’elle et de son crime comme s’il venait de le commettre. A aucun moment il n’essaie de se disculper. Il raconte tout à la Cour n’omettant aucun détail comme s’il essayait de se débarrasser d’un lourd fardeau et de cette image qui hante ses jours et nuits.

Nous sommes le mardi 6 mars 2018. La fille vient de quitter l’établissement scolaire où elle poursuit ses études primaires. Elle emprunte le chemin à destination de chez elle au douar Al Borja relevant de la commune rurale Aït Imour dans la préfecture de Marrakech. Un trajet qu’elle fait presque quotidiennement sans avoir jamais connu de mésaventure. Mais ce jour-là la pauvre petite allait y laisser sa peau. Cartable au dos, elle traverse nonchalamment le chemin vers son domicile quand surgit de nulle part Samma, couteau à la main. Sur un ton menaçant il lui demande de ne pas crier et ne pas essayer de résister. Morte de peur, l’écolière ne peut qu’obtempérer. Il la conduit vers un verger où il lui fait subir les pires sévices sexuels. Et comme cela n’était pas suffisant, il décide de se débarrasser d’elle. Il l’étouffe avec ses deux mains jusqu’à ce qu’elle ait rendu l’âme.

Le cadavre a été découvert, le même jour, par un riverain qui a alerté les éléments de la gendarmerie royale d’Agafay. Se dépêchant sur la scène du crime, ils ont diligenté une enquête minutieuse soldée par l’identification du mis en cause et son arrestation.

Le jeudi 8 mars 2018, la reconstitution du crime a été effectuée. Le 7 février 2019, le verdict a été rendu en condamnant Samma à la peine de mort.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *