Marrakech : la police tire sur un repris de justice pour le neutraliser

Marrakech : la police tire sur un repris de justice pour le neutraliser

Une patrouille de la police judiciaire de la préfecture de police de Marrakech a été contrainte, dimanche soir, de faire usage de l’arme de service pour arrêter un repris de justice en état second qui mettait en péril la sécurité des citoyens en les menaçant d’un sabre, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Une patrouille de la police est intervenue pour interpeller le mis en cause qui menaçait sérieusement la sécurité des citoyens à l’arme blanche au quartier Sidi Ayoub à la médina de Marrakech et qui a opposé une résistance farouche aux éléments de la police, ce qui a nécessité l’intervention des éléments de la police judiciaire, ajoute la DGSN dans un communiqué, précisant qu’un élément de la police judiciaire, qui a été victime d’une tentative d’agression par le prévenu, a été contraint de tirer deux balles de sommation et deux autres balles blessant le suspect au niveau de la jambe.

Le mis en cause, un multirécidiviste, a été transféré à hôpital universitaire Ibn Tofail pour recevoir les soins nécessaires, tandis que le service préfectoral de la police judiciaire a ouvert une enquête sur cette affaire sous la supervision du parquet compétent pour auditionner les victimes et les témoins ayant assisté aux faits.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *