Meknès: Des policiers impliqués dans la falsification de procès-verbal officiel

Meknès: Des policiers impliqués dans la falsification de procès-verbal officiel

Trois fonctionnaires de police et un retraité de la sureté nationale, soupçonnés d’être impliqués dans une affaire de falsification d’un procès-verbal officiel ont été déférés, mardi 28 juin 2016 devant le parquet général de la Cour d’appel de Meknès.

Les mis en cause ont commis de graves infractions professionnelles, à savoir la non-réalisation des investigations nécessaires, la falsification de procès-verbaux officiels, l’inclusion d’accusations fallacieuses dans une procédure relative à une affaire de braquage d’une agence de transfert de fonds, ce qui a entrainé l’accusation d’une employée de cette agence et de son père.

Selon une source sécuritaire, l’affaire remonte au 17 octobre 2012 lorsqu’une somme de 33.600 dh a été volée d’une agence de transfert de fonds à Meknès, et que les investigations menées sur cette affaire ont mis en cause une employée de l’agence et son père comme étant les auteurs de ce vol.

Cette accusation a été toutefois réfutée par les investigations menées par la brigade nationale de la police judiciaire après la découverte de fautes professionnelles graves qui ont été commises par les suspects durant l’enquête.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *