Meknès : des rituels «sataniques» derrière une décapitation

Meknès : des rituels «sataniques» derrière une décapitation

Suite à l'arrestation de deux personnes soupçonnées être impliquées de ce crime, les services de sécurité ont saisi, près du cadavre mutilé, des manuscrits et des dessins sous-forme de photos et d'écrits «sataniques».

La police a également découvert des matériels utilisés par les deux suspects pour célébrer des «rituels mystérieux» lors de l'exécution de leur forfait, indique un communiqué de la préfecture de Police de Meknès publié vendredi 27 novembre 2015.

Les deux mis en cause, un élève dans un institut de formation professionnelle (20 ans) et un étudiant universitaire (21 ans), ont été placés en garde-à-vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du Parquet compétent.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *