Meknès : Pour une part d’héritage, il torture sa mère à mort

Meknès : Pour une part d’héritage, il torture sa mère à mort

Quatre mois après la mort de son père, un jeune homme de trente-trois ans a tué sa mère, à Meknès, après l’avoir sauvagement torturée. Cet enfant aîné qui réclamait sa part de l’héritage dès le décès de son père a séquestré sa mère chez elle, dans un appartement du quartier Hamriya, sans aucune issue.

La mère qui a souffert durant quatre mois, suite à la disparition de son époux, n’a pas pu même téléphoner à ses proches pour demander secours et cède à la sauvagerie de son fils qui n’hésitait pas à la maltraiter parfois jusqu’à perdre connaissance.

Aussitôt, elle fut évacuée, dans un état critique, vers le service des urgences de l’hôpital Mohammed V où elle rendit âme. L’autopsie a révélé qu’elle a succombé à une hémorragie cérébrale causée par la torture. Une enquête a été diligentée par la police de Meknès qui a conclu que l’auteur de crime n’est autre que son fils aîné. Arrêté, ce dernier passe aux aveux tout en expliquant qu’il ne réclamait que sa part d’héritage. Le mis en cause a été traduit, mardi, devant le parquet général près la Cour d’appel de la capitale ismaélienne.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *