Meknès : Un étudiant universitaire piégé par une adolescente

Meknès : Un étudiant universitaire  piégé par une adolescente

C’est dans la municipalité de Toulal relevant de la préfecture de Meknès que ce jeune étudiant universitaire, âgé de vingt-quatre ans, a croisé M. B, une mineure, qui était en compagnie de sa sœur jumelle, A. B. En avançant vers elle, il lui a exprimé son admiration tout en lui demandant de lui donner son numéro de téléphone. Mais, elle a refusé gentiment. Aussitôt, le jeune étudiant est passé aux menaces. Elle lui a expliqué alors qu’elle ne disposait pas de téléphone. Mais il a remarqué que sa sœur avait une tablette à la main. Alors il lui a réitéré sa demande sur un ton encore plus menaçant. Prise de peur et craignant d’être maltraitée, elle finit par lui donner son numéro. Ce dernier compose sur-le-champ ledit numéro pour s’assurer que c’est bien le sien. Effectivement son numéro s’affiche sur le portable de l’adolescente.
La nuit tombe. Le téléphone de A. B sonne. Qui l’appelle à cette heure-ci ? Ce n’est autre que le jeune étudiant. L’adolescente bloque son numéro tout en enlevant de son appareil la carte SIM. Elle la donne à son petit frère qui ne comprend rien à cette histoire.

Le lendemain, le téléphone du petit frère en question sonne. En disant «Allô», l’appel est interrompu. Le surlendemain, il appelle une fois encore. Le petit frère demande à sa sœur aînée de répondre. Dès qu’elle prend le téléphone, son interlocuteur commence à louer sa beauté et sans vergogne il lui exprime son désir de coucher avec elle, croyant qu’elle était l’adolescente qu’il avait croisée dans la rue. A la fin de la communication, il lui demande de fixer avec lui un rendez-vous dans un coin de la ville. La sœur aînée s’empresse de raconter l’histoire à ses parents. Ceux-ci décident de tendre un piège au jeune étudiant. Ils ont demandé à leur fille de l’attirer à leur domicile. C’est ainsi que dès qu’il a téléphoné une autre fois, elle lui a dit de la rejoindre le lendemain tout en lui expliquant que sa famille ne sera pas dans l’appartement.
Vers 20h30, il sonne à la porte de l’appartement. L’adolescente se dépêche d’ouvrir. Elle lui demande d’entrer rapidement afin que les voisins ne le remarquent pas. A peine entré, elle ferme hermétiquement la porte avant que sa famille surprenne le jeune étudiant. La police est alertée et il est vite arrêté.
L’étudiant universitaire est actuellement en état de détention préventive à la prison de Toulal I, en attendant de comparaître devant la chambre criminelle près la Cour d’appel de Meknès.

Articles similaires

1 Comment

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *