Mexique : la guerre des cartels de la drogue fait encore des morts

Une cinquantaine de personnes, dont 10 retrouvées calcinées près de la frontière avec les États-Unis, ont été assassinées en quelques jours au Mexique où fait rage une véritable guerre entre les cartels de la drogue. «Les corps de neuf hommes criblés de balles et brûlés ont été retrouvé à l’intérieur d’une camionnette», dans l’Etat de Chihuahua (frontalier des Etats-Unis), a rapporté samedi le quotidien El Mexicano citant des sources policières. À Ciudad Juarez, la ville la plus violente du pays, un cadavre a été retrouvé également calciné. Il avait été arrosé d’essence, devant ses voisins, par un groupe d’hommes armés, selon le quotidien. Douze autres assassinats, dont huit à Ciudad Juarez, ont été enregistrés dans l’État de Chihuahua et deux policiers figurent parmi les victimes, selon le parquet de l’État. Dans l’État du Guerrero (sud du Mexique), 14 personnes ont été assassinées, selon le ministère de l’Intérieur. Les corps de 4 hommes, attachés et les yeux bandés ont été retrouvés sur la route qui même à la célèbre station balnéaire d’Acapulco tandis que deux corps ont été retrouvés dans un parking de la ville. Ils avaient également les yeux bandés. Six cadavres, criblés de balles, ont été retrouvés sur l’autoroute qui conduit à Acapulco et deux autres corps près d’un village des environs de la station balnéaire. Dans l’Etat de Sinaloa, bastion d’un des principaux barons mexicains de la drogue, Joaquin Guzman, alias «El Chapo», cinq personnes ont été assassinées, selon les services du procureur de l’Etat. À Culiacan, la capitale du Sinaloa, deux hommes ont été tués par balles tandis que dans la même ville on a retrouvé les cadavres d’un homme et d’une femme, disparus depuis une quinzaine de jours. Six autres assassinats ont eu lieu dans divers endroits du pays. Depuis trois ans la guerre que se livrent les cartels mexicains de la drogue a fait plus de 28.000 morts.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *