Mexique : Le numéro trois présumé du cartel des Zetas arrêté

Rejon Aguilar, alias El Mamito, un des leaders et fondateurs de l’organisation criminelle Los Zetas, a été arrêté dimanche dans la municipalité d’Atizapan de Zaragoza, Etat de Mexico (centre), selon le ministère qui a présenté le détenu lundi à la presse comme c’est la coutume au Mexique. Rejon Aguilar était de plus recherché aux Etats-Unis, qui offrait via l’agence anti-drogue DEA cinq millions de dollars pour son arrestation, a dit le porte-parole de la police, Ramon Eduardo Pequeno. Il fait l’objet d’une enquête pour l’attaque menée contre deux agents de l’agence d’immigration et des douanes (ICE) américaine du 14 février dans l’Etat de San Luis Potosi (nord). Un des deux agents est décédé et l’autre a été grièvement blessé. El Mamito est un des fondateurs des Zetas, un cartel créé par d’ex-militaires d’élite qui ont déserté l’armée dans les années 90 pour travailler pour des trafiquants de drogue. Il serait le numéro trois de l’organisation derrière Heriberto Lazcano (El Lazca) et Miguel Angel Trevino (Z-40). Los Zetas est considéré comme le plus violent des sept principaux cartels de la drogue qui opèrent au Mexique. Cette organisation pratique également des enlèvements d’immigrés clandestins et le vol de combustible pour financer sa guerre contre le cartel du Golfe, son ancien allié. El Mamito a été arrêté alors qu’il se rendait, accompagné d’un policier à sa solde, dans le Campeche (est), son Etat natal où il devait rendre visite à sa mère. Selon M. Pequeno, Rejon a déclaré que le Guatemala, pays d’Amérique centrale frontalier avec le Mexique, est devenu un des principaux points d’intérêt des Zetas parce que c’est là qu’arrive la drogue en provenance d’Amérique du Sud pour ensuite la faire monter au Mexique et aux Etats-Unis, premier consommateur de cocaïne sud-américaine notamment. Le gouvernement guatémaltèque a placé en état de siège la province de Peten, à la frontière avec le Mexique, après le massacre en mai de 27 paysans attribué aux Zetas. Selon le casier judiciaire d’El Mamito, cet homme est entré dans l’armée mexicaine en 1993 puis a été intégré à un groupe d’élite pour combattre entre autres la guérilla de l’armée Zapatiste de Libération nationale (EZLN) avant de rejoindre les Zetas.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *