Mohammedia : Ils se faisaient passer pour des policiers pour agresser les couples

Mohammedia : Ils se faisaient passer pour des policiers pour agresser les couples

L’un des trois jeunes hommes sollicite le couple de lui décliner leurs cartes d’identité nationale. Perturbés, ils lui remettent le document tout en le suppliant de ne pas les conduire au commissariat de police.

Il se tient dans un coin plus ou moins obscur de la ville de Mohammedia, en compagnie de sa copine. Tous les deux s’embrassent tout en se croyant seuls. Ils sont loin de se douter que trois jeunes hommes qui se tiennent à bord d’une voiture, Dacia Dokker, les épient de loin. Quelques minutes plus tard, ces trois jeunes descendent de la voiture et s’avancent vers le couple qui n’y prête même pas attention. «Police!». En entendant ce mot, le couple sursaute.

L’un des trois jeunes hommes sollicite le couple de lui décliner leurs cartes d’identité nationale. Perturbés, ils lui remettent le document tout en le suppliant de ne pas les conduire au commissariat de police. Le jeune les martèle de questions : Sont-ils mariés ? fiancés ? Depuis quand entretiennent-ils leur relation amoureuse ? Et enfin, il leur demande, clairement, de l’argent s’ils veulent être relâchés. Une somme a été empochée par le jeune homme pour qu’il rejoigne ses deux amis et tous les trois montent en voiture. Le couple note le numéro d’immatriculation et se rend chez la police pour porter plainte. Pas une seconde à perdre, les limiers mènent les investigations nécessaires pour tirer l’affaire au clair. Lundi, les limiers de Mohammedia arrêtent les suspects et ce au niveau du boulevard la Résistance, à bord de la Dacia Dokker qui semble être louée d’une agence de location de voitures.

Soumis aux interrogatoires, les trois suspects avouent leur crime tout en expliquant qu’ils avaient commis au moins six opérations toujours en se faisant passer pour des policiers. Un revolver en plastique et plusieurs smartphones ont été saisis sur eux. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *