Mohammedia : Mort pour une brebis

Mohammedia : Mort pour une brebis

Tout le monde connaît au quartier Al Âlia, à Mohammedia, Abdelkader, alias Âbika. Dès qu’il a été rejeté, il y a quelques années, par sa famille qui demeure au quartier Al Massira, ce jeune homme s’est réfugié au quartier Al Âlia.

Personne ne sait au juste pour quelle raison il a été chassé par sa famille. Mais voilà qu’il est devenu un SDF, inoffensif. Il ne se drogue ni ne boit de l’alccol. Ses seuls compagnons sont les chiens errants qui le suivent partout. Il est arrivé par la suite à acheter une brebis qui ne le quitte jamais.
Nous sommes le samedi 5 août. Âbika déambule, en compagnie de ses chiens et de sa brebis, à travers les ruelles de la cité des fleurs. A un moment donné, il remarque la disparition de sa brebis. Où est-elle ? Âbika commence à la chercher.

Mais en vain. Par un pur hasard, un homme lui affirme qu’elle a été volée, à son insu, par deux frères, ses voisins au quartier Al Massira. Sans trop penser, Âbika se rend, en compagnie de ses chiens, au domicile des deux frères. Il leur réclame sa brebis. Mais, les deux frères lui affirment qu’ils l’ont déjà égorgée. Hors de lui, Âbika commence à les injurier tout en tentant de les violenter. L’un des deux frères saisit une épée et donne un coup à Âbika qui s’évanouit sur-le-champ. Evacué vers le service des Urgences de l’hôpital Moulay Abdellah, Âbika succombe à ses blessures. Les deux frères ont pris la poudre d’escampette et ils sont activement recherchés par les éléments de la gendarmerie royale de Bni Yakhlef.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *