Ouled Taïma : Libération d’une adolescente séquestrée et violée collectivement

Ouled Taïma : Libération d’une adolescente séquestrée et violée collectivement

Le ravisseur principal a avoué avoir détourné l’adolescente pour la conduire jusqu’à la région d’Al Kfifate avant d’aller, tous les deux, chez un ami qui les a accueillis dans son appartement.

Après quatre jours de séquestration, une adolescente de quinze ans qui a été enlevée à Ouled Taïma relevant de la province de Taroudant a été libérée récemment par les éléments de la gendarmerie royale de la région.

Nous sommes lundi 18 février. Comme à son accoutumée, cette adolescente sort de chez elle, à Agadir, pour aller à l’établissement scolaire où elle poursuit ses études. Mais ce jour-là, après avoir terminé ses cours elle n’a pas encore regagné la maison. Inquiète, sa mère va chercher de ses nouvelles au lycée. Elle n’y est pas. Alors elle se met à la rechercher à travers les quatre coins de la ville. En vain. Elle apprend finalement que sa fille a été kidnappée. Par qui ? Et pourquoi ? Des questions restées sans réponses. Elle se rend aussitôt chez les gendarmes pour porter plainte. Les investigations commencent. L’enquête ne progresse pas pendant les deux premiers jours. Aucun indice pour mettre les enquêteurs sur la bonne piste. Ce n’est que partie remise. En effet, une information parvient aux enquêteurs le troisième jour qui leur permet d’identifier le(s) ravisseur(s) et de localiser l’appartement où l’adolescente est séquestrée.

Vendredi matin, 22 février, les limiers de la gendarmerie royale d’Ouled Taïma effectuent une descente sur l’appartement situé au quartier Erratème. Effectivement, l’adolescente a été découverte séquestrée par deux jeunes malfrats qui ont été arrêtés et maintenus en garde à vue.

Soumis aux interrogatoires, le ravisseur principal a avoué avoir détourné l’adolescente pour la conduire jusqu’à la région d’Al Kfifate avant d’aller, tous les deux, chez un ami qui les a accueillis dans son appartement. Tout de suite, il a fait appel à d’autres amis et l’ont violée à tour de rôle. Les enquêteurs de la gendarmerie royale sont encore à la recherche des autres complices impliqués dans cette affaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *