Ouled Taïma : Sous l’effet de l’alcool, il tue son ami, repris de justice

Ouled Taïma : Sous l’effet de l’alcool, il tue son ami, repris de justice

Le surnommé Tips a saisi son couteau qu’il dissimulait sous ses vêtements pour asséner deux coups au niveau de la nuque de son protagoniste avant de prendre la fuite.

Nous sommes le dimanche 29 juillet, vers 5 h du matin. Le policier chargé de la salle de trafic relevant des services de la sûreté à Ouled Taïma a reçu un appel téléphonique. L’interlocuteur l’a informé qu’un meurtre a eu lieu au quartier Al Hricha situé au centre- ville d’Ouled Taïma, dans la province de Taroudant. Pas une seconde à perdre, les limiers se sont dépêchés sur les lieux pour entamer les premiers éléments du constat d’usage. Sur la scène du crime, ils ont remarqué le cadavre d’un jeune homme, présentant une grave blessure au niveau de sa nuque, gisant dans une mare de sang.

Après avoir été identifié, il s’est avéré qu’il s’agit d’un jeune repris de justice, âgé de vingt ans, qui a purgé des peines d’emprisonnement pour coups et blessures et vol sous la menace d’arme blanche. Aussitôt, les investigations ont été entamées par les enquêteurs qui sont arrivés à savoir que la victime était en compagnie de son ami, un jeune homme de vingt-sept ans, surnommé Tips. Les témoins qui avaient assisté au crime ont affirmé aux limiers que les deux protagonistes s’énivraient quand un malentendu a éclaté entre eux à propos d’une casquette. Leurs têtes qui tournaient ne les ont pas incités à se calmer. Au contraire, ils sont passés aux invectives. Cependant, le surnommé Tips a saisi son couteau qu’il dissimulait sous ses vêtements pour asséner deux coups au niveau de la nuque de son protagoniste avant de prendre la fuite.

Les enquêteurs de la police judiciaire d’Ouled Taïma se sont dispersés dans les quatre coins de la ville pour localiser le mis en cause, loin des yeux des curieux, à l’intérieur du cimetière situé non loin du quartier Hricha. Ils l’ont arrêté et l’ont conduit au commissariat de police pour le soumettre aux interrogatoires.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *