Pornographie infantile au Japon : Des militants appellent à durcir les lois

Le Japon et la Russie sont les deux seuls membres du Groupe des pays industrialisés du G8 à tolérer la possession à titre individuel de ce genre de documents, alors qu’elle est condamnée dans plus de 70 nations. La loi japonaise actuelle, qui date de 1999, interdit seulement la production et la vente de photos, vidéos et autres matériels pornographiques où figurent des enfants, ainsi que leur possession à des fins commerciales ou de distribution. Sur ce type de documents, on peut voir des enfants violés et maltraités, a déclaré Bradley Myles, chef du Projet Polaris, un groupe basé à Washington et qui fait campagne contre le trafic d’êtres humains. «Un pourcentage important des images montre des enfants bâillonnés, ligotés ou même les yeux bandés», a-t-il rappelé lors d’une réunion avec des journalistes et des parlementaires partisans d’un durcissement de la loi contre la pornographie infantile. M. Myles a demandé expressément au Japon de réviser son arsenal juridique afin d’infliger des peines de prison et de lourdes amendes à toute personne en possession de documents obscènes mettant en scène des enfants. «Lorsque la possession de ces images est autorisée au Japon, cela crée un obstacle à tous les efforts internationaux pour régler ce problème», a-t-il souligné. En 2009, le nombre d’affaires de pornographie infantile dans l’archipel a connu un bond de près de 40% par rapport à l’année précédente, avec le chiffre record de 935 affaires impliquant 411 enfants dont le plus jeune était âgé d’un an, selon les statistiques de la police nationale. Les opposants au durcissement de la loi prétendent défendre la liberté d’expression. Hiromasa Nakai, directeur général adjoint du Comité japonais de l’UNICEF, a répondu lors de cette réunion que, dans la lutte contre la pornographie infantile, «il n’y a pas place pour la liberté d’expression».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *