Pour la construction d’un mur, il tue sa voisine et blesse gravement sa sœur

Pour la construction d’un mur, il tue sa voisine et blesse gravement sa sœur

Au douar Al Msabha relevant de la commune rurale Tnine Al Gharbia, dans la province de Sidi Bennour, un père de famille de quarante et un ans a mis fin, dimanche matin, à la vie de sa voisine, Badiâa, ayant le même âge que lui et a gravement blessé sa sœur, Habiba, qui est actuellement alitée au service de la réanimation du Centre hospitalier Ibn Tofaïl à Marrakech.

Le meurtrier qui demeure à Casablanca est également hospitalisé à El Jadida après avoir tenté de se suicider.

Personne au douar n’imaginait qu’un simple malentendu pourrait dégénérer en meurtre. Tout a commencé par la démolition d’un mur mitoyen, séparant les terres collectives des deux familles par un engin, une niveleuse, effectuée dans le cadre de l’élargissement de la route goudronnée publique. Lors de la reconstruction de ce mur, le litige portant sur le lieu exact du mur a éclaté entre les deux familles. C’est ainsi que le père de famille qui s’est trouvé face à face de deux sœurs a fait appel à son fils qui était à Casablanca. Sans perdre de temps, le fils a rejoint son père qui s’est senti méprisé par ses deux voisines au douar.

Le dimanche vers 10 h du matin, le fils a commencé à reconstruire le mur à l’endroit que son père avait choisi. Mais, les deux sœurs ont tenté de l’interdire tout en le sollicitant de s’éloigner un peu. Aussitôt, le fils qui était armé d’un couteau a donné plusieurs coups aux deux sœurs. Badiâa a été poignardée au niveau du cœur et sa sœur a été blessée au niveau du cou. Badiâa a poussé son dernier soupir à l’hôpital à El Jadida alors que sa sœur a été évacuée vers l’hôpital Ibn Tofaïl à Marrakech. Quant au meurtrier, il a tenté de se suicider dès qu’il a appris le décès de Badiâa. Pour être sauvé, il a été conduit vers l’hôpital avant d’être mis entre les mains de la gendarmerie royale pour être soumis aux interrogatoires. Son père a été également maintenu en garde à vue.

  

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *