Pour un simple malentendu, il tue son ami à coups de couteau

Pour un simple malentendu, il tue son ami à coups de couteau

À l’hôpital provincial Hassan II à Settat, un jeune homme d’une vingtaine d’années a succombé, mercredi 9 novembre, à des blessures causées par des coups de couteau. Quatre jours plus tôt, le jeune s’attablait avec son ami dans le café d’une station d’essence située sur la route reliant Settat à la commune rurale Ouled Saïd quand il lui a reproché d’avoir accompagné une jeune fille qu’il aime. D’un seul coup, l’un a injurié l’autre, puis les injures ont cédé la place aux mains. Moins fort que la victime, le meurtrier a disparu pour quelques minutes pour retourner au café armé d’un couteau. Il crible de coups la victime qui tombe immédiatement par terre gisant dans une mare de sang. Elle a été évacuée vers l’hôpital à Settat. Tandis que le mis en cause a été arrêté par les éléments de la Gendarmerie royale. La victime a subi quatre opérations chirurgicales surtout au niveau du foie et de la rate, mais en vain. Son protagoniste qui devait être accusé uniquement de coups et blessures à l’arme blanche lorsque la victime était encore en vie est poursuivi actuellement pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *