Pour un simple malentendu, il tue son voisin

Pour un simple malentendu, il tue son voisin

Un jeune homme, âgé de vingt-cinq ans, s’est présenté, samedi dernier, de son plein gré, devant les éléments de la gendarmerie royale de la ville d’Azemmour, reconnaissant son implication dans une affaire de meurtre.

Dès qu’il a commis son crime, mercredi soir, en tuant à l’arme blanche son voisin, âgé de vingt-et-un ans, le mis en cause n’a plus donné signe de vie. Les investigations qui ont été menées par les gendarmes n’ont pas permis de l’arrêter. Mais, quand ils ont arrêté son père qui semble également impliqué dans ce crime, le mis en cause s’est présenté devant les limiers pour avouer son crime et affirmer l’avoir commis suite à un malentendu portant sur l’interdiction de permettre à l’une des deux familles voisines de traverser un passage appartenant à l’autre famille.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *