Pris en flagrant délit d’abus sexuel sur une fillette

Pris en flagrant délit d’abus sexuel sur une fillette

Elle est à peine à son sixième printemps, donc ayant une perception pas très claire du bien et du mal. En fait elle aime tous ceux qui rigolent et plaisantent avec elle. Tous les hommes sont ses «oncles» et toutes les femmes sont ses «tantes». C’est du moins ce qu’elle a appris auprès de ses parents. Mais elle allait apprendre à ses dépens son «erreur», et celle de ses parents.

Nous sommes dans la commune rurale de la province d’Al Haouz, Sidi Abdellah Ghiat, dans la région de Marrakech-Safi. Jouant avec ses voisines, la fillette croisait souvent un homme de trente-et-un an qui habitait pas loin de chez elle. Cet «oncle» n’hésitait pas à rigoler avec elle quand il la croisait. Il l’embrassait tout en lui mettant entre ses petites mains une pièce d’un dirham qui la remplissait de bonheur. Malheureusement pour la petite, sous le comportement apparemment innocent de cet homme se cachait une perversion. Un jour après avoir rigolé avec elle il lui a remis la pièce habituelle, il l’a saisie par la main et lui a demandé de l’accompagner afin de faire un tour dans la ferme de son père. Folle de joie, la fille est partie avec lui.

Une fois arrivés, il l’a conduite vers un coin loin des curieux pour commencer à lui faire des attouchements. Ne sachant ce qu’elle subissait, elle gardait le silence tout en le regardant. Quelques moments plus tard, il l’a dévêtue avant de passer à l’acte. Depuis, il a continué à la conduire à cette ferme pour abuser d’elle tout en lui remettant, à chaque fois, une pièce d’un dirham. Sa mère qui a remarqué un changement dans son comportement a tenté d’en savoir la cause. Et enfin, la fillette lui a tout raconté.

Une plainte a été déposée auprès de la gendarmerie royale de Sidi Abdellah Ghiat. Pour surprendre le mis en cause en flagrant délit, les enquêteurs lui ont tendu une souricière. Ils ont attendu le moment où l’homme a conduit la victime vers la ferme. Une fois sur la scène du crime, il a été épinglé en flagrant délit.
Jeudi dernier, il a été traduit, en état d’arrestation, devant le parquet général près la Cour d’appel Marrakech, poursuivi pour attentat à la pudeur sur une mineure de moins de
quinze ans.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *