Prison d’Oukacha : Elle dissimulait 30 psychotropes dans ses organes intimes

Prison d’Oukacha : Elle dissimulait 30 psychotropes dans ses organes intimes

Encore une fois, une femme a tenté d’introduire des comprimés psychotropes à son mari qui purge une peine d’emprisonnement au Centre pénitentiaire d’Oukacha, à Casablanca.

Une fonctionnaire chargée de fouille à l’entrée de la prison a découvert 30 comprimés psychotropes dissimulés dans la partie intime de cette femme qui a été remise à la police du district Hay Mohammadi-Aïn Sebaâ.      

Rappelons que lors de la seconde semaine du mois en cours, deux femmes ont été arrêtées dans le même centre pénitentiaire en détention de comprimés psychotropes qu’elles tentaient introduire à leurs époux. La première femme a été épinglée en possession de 119 comprimés et la seconde avec 87 comprimés dissimulés sous ses vêtements.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *