Prison ferme et amende pour une femme escroc

Prison ferme et amende pour une femme escroc

Une jeune femme escroc a été condamnée à dix-huit mois de prison ferme assortie d’une amende de cinq mille dirhams par la chambre correctionnelle près le tribunal de première instance de Casablanca.

Ses victimes sont toutes des femmes. Elle leur promettait de les aider à émigrer vers l’Eldorado contre des sommes d’argent allant de vingt à cinquante mille dirhams. Des promesses qu’elle n’a jamais tenues. Devant le tribunal elle a rejeté toutes les accusations en bloc, affirmant n’avoir jamais rencontré les victimes.

Celles-ci ont précisé devant la Cour qu’elles ont été conduites par une femme chez la mise en cause. Cette intermédiaire est encore en fuite. Une note de recherche à l’échelle nationale a été diffusée contre elle.   

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *