Rabat : 15 ans de prison pour le meurtrier de son épouse

Rabat : 15 ans de prison pour le meurtrier de son épouse

Il finit par avouer son crime devant la Cour arguant qu’elle l’a provoqué en lui demandant de quitter le foyer conjugal situé.

Âgé de cinquante-trois ans, Ch. D se tient au box des accusés installé dans la salle d’audience de la chambre criminelle près la Cour d’appel de Rabat. Tout au long de son interrogatoire, il tente de justifier son crime de coups et blessures ayant entraîné la mort de son épouse sans avoir l’attention de la donner. Sa belle-fille qui a assisté au crime précise devant la Cour, après avoir prêté serment, que sa mère reprochait à Ch. D d’être paresseux qui ne cherchait pas à gagner sa vie avec ses propres moyens. C’est la seule raison pour laquelle son beau-frère, Ch. D, a perdu le contrôle de ses nerfs et a saisi une fourche à foin pour lui asséner plusieurs coups avant de l’étouffer avec ses deux mains.

Il ne l’a relâchée qu’une fois qu’elle a rendu l’âme, ajoute la belle-fille qui n’arrive pas à tenir ses larmes. Le mis en cause baisse la tête, n’arrivant pas à fixer des yeux sa belle-fille. Il finit par avouer son crime devant la Cour arguant qu’elle l’a provoqué en lui demandant de quitter le foyer conjugal situé à Aïn El Aouda, à une trentaine de kilomètres de la ville de Rabat. Il précise qu’elle l’humiliait dès qu’il a été licencié de son emploi et le méprisait en le traitant de fainéant qui ne peut en aucun cas assumer sa responsabilité de mari. Au contraire, lors de son arrestation, il a affirmé aux enquêteurs qu’il venait de la surprendre en pleine conversation téléphonique avec quelqu’un dont elle a refusé de lui révéler l’identité. Une déclaration qu’il a rejetée ensuite pour dire toute la vérité, à savoir qu’il a violenté sa femme avec une fourche à foin avant de l’étouffer.

Verdict : Jugé coupable pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner, Ch.D a été condamné à quinze ans de réclusion criminelle. 

Articles similaires

1 Comment

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *