Rabat : Un agent de sécurité tue son locataire qui refuse de libérer la chambre

Rabat : Un agent de sécurité tue son locataire qui refuse de libérer la chambre

Dimanche dernier, un agent de sécurité qui a tué un agent immobilier connu communément sous le nom de Samsar a été traduit, en état d’arrestation, devant le parquet général près la Cour d’appel de Rabat.

L’affaire a commencé quand le Samsar a refusé de quitter la chambre située dans un domicile de la rue Toubkal, au quartier Agdal, à Rabat, qu’il avait louée de chez l’agent de sécurité. Ce dernier avait l’intention de la relouer aux étudiants d’autres villes pour poursuivre leurs études universitaires à Rabat. Seulement, le Samsar a refusé de déménager.

Hors de lui, l’agent de sécurité a décidé tout bonnement de liquider la victime. Jeudi dernier, vers le soir, il est passé à l’acte en égorgeant le Samsar comme un mouton puis il a attendu l’arrivée de la police du 3ème arrondissement relevant du district de la sûreté de Hassan.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *