Report au 15 février de l’affaire du tueur en série de Médiouna

Report au 15 février de l’affaire du tueur en série de Médiouna

L’affaire du tueur en série de Médiouna a été reportée, lundi dernier, par la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca, à l’audience du mercredi 15 février. Ce report a eu lieu suite à l’absence de deux mis en cause impliqués dans cette affaire mystérieuse. Quatre autres suspects, dont trois poursuivis en état de liberté provisoire, sont impliqués dans ce dossier. Le mis en cause principal Abdelaziz T., la soixantaine, père de famille, est accusé d’avoir tué, dans les années 80, son oncle et l’a enterré dans un café au Douar Larbi, à Médiouna, dans la périphérie de Casablanca et ce pour s’emparer de ses biens immobiliers. Le mis en cause est également accusé d’avoir tué son cousin, un marchand de fèves, un gardien de cimetière et son épouse, et enfin une serveuse de café. Rappelons que la première audience remonte à septembre 2010, mais elle a été reportée, dans un premier temps, pour la convocation des membres des familles des victimes pour apporter leurs témoignages. Ils doivent être présentés, le 15 du mois prochain, pour répondre aux questions de la Cour.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *