Sa femme couchait avec son père

Fils unique d’une famille très modeste, Hamid est né en janvier 1973, à Casablanca. À son sixième printemps, il est devenu orphelin de sa mère. Son père a déployé tous ses efforts pour le rendre heureux. Il ne s’est même pas remarié. Il le couvrait de tendresse et d’amour.
Marchand de poisson de son état, sexagénaire, il rêvait d’un avenir meilleur pour son fils. Il espérait voir Hamid décrocher un diplôme universitaire lui permettant de gagner dignement sa vie.
Cependant, Hamid n’a pas pu aller au-delà du niveau de la huitième année de l’enseignement fondamental. Et il a rejoint son père pour l’aider dans son petit commerce. Seulement, il n’a pas pu s’y habituer. C’est ainsi qu’il s’avise de quitter l’affaire paternelle pour un emploi dans une petite entreprise.
Son père, ne voulant plus travailler, a laissé tomber son commerce. Tous deux vivaient en harmonie. Un jour, Hamid est tombé amoureux d’une jeune fille de son quartier. Son cœur battait la chamade à chaque fois qu’il la croisait.
L’aimait-elle également ? Il ne savait rien. Mais elle a accepté de nouer avec lui une relation qui va se consolider au fil du temps. Quelques mois plus tard, ils se marient.
Sous le même toit, le couple menait une vie plein d’amour et de bonheur. Le père de Hamid était comblé surtout qu’il rêvait de devenir grand-père. Hamid attendait avec impatience l’arrivée de son premier enfant.
Leur espoir a été brisé. L’épouse est stérile et condamnée ainsi à ne jamais avoir d’enfants. Le choc était grand.
Refusant de baisser les bras, ils ont consulté plusieurs gynécologues durant deux ans. Ils l’ont tous confirmé. C’était la déception puisque cette petite famille est condamnée également à rester constituée de trois personnes. Hamid était très triste. Durant plusieurs mois, il était plongé dans un état d’angoisse. Au fil des jours, il finit par accepter son sort. La vie a repris son cours.
Pour subvenir aux besoins de la petite famille, Hamid vaquait tôt à ses occupations quotidiennes et ne rentrait à la maison que le soir.
Son père et son épouse attendaient son retour à la maison. Seulement, tout va basculer à partir du mois de juin 2006. Hamid a commencé par maudire réellement son existence. Pour quelles raisons ? Il n’a jamais imaginé assister à une telle scène. Un jour, il se sentait malade. Assailli par une forte migraine, il a demandé l’autorisation de son employeur pour rentrer chez lui. Il rentre à la maison en taxi. Il tourne la clé dans la serrure, ouvre la porte. Sa femme n’est pas venue en courant pour l’accueillir. N’a-t-elle pas entendu le bruit de la serrure ? De coutume, elle l’accueille devant la porte le sourire aux lèvres. «Peut-être qu’elle n’est pas à la maison ?», se disait-il.
Il a fermé la porte et s’est dirigé vers la cuisine. Elle n’y était pas. Et tout d’un coup, il fut intrigué par des gémissements qui proviennent du premier étage où se situe sa chambre à coucher. Il n’a pas cru ses oreilles. Hamid avance doucement sans faire de bruit vers la chambre à coucher. C’était le choc! son père et son épouse en plein délire sexuel.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *