Safi : Une malade mentale étrangle par une chaussette une fille de 3 ans

Safi : Une malade mentale étrangle par une chaussette une fille de 3 ans

A Safi, une fille de trois ans a rendu l’âme, jeudi dernier avant la rupture du jeûne, après avoir été étouffée par sa voisine, une malade mentale de quarante-et-un ans, apprend-on d’une source judiciaire.

La même source a précisé que la mise en cause est rentrée chez sa voisine pour ne trouver que la fillette de trois ans. Elle a joué avec elle pour mettre la main ensuite sur une chaussette qu’elle lui a entourée autour du cou avant de la serrer. Elle ne s’est arrêtée qu’une fois avoir remarqué du sang au niveau de son cou. Quittant la chambre, elle a croisé la sœur de la fillette à laquelle elle a confié avoir tué la petite fille.

Accourant, la sœur a trouvé la petite fille dans un état lamentable, mais elle était encore en vie. Elle a été évacuée vers le service des urgences de l’hôpital Mohammed V. Malheureusement, c’était trop tard, la petite n’a pas pu être sauvée. La femme, malade mentale, a été arrêtée avant d’être internée, vendredi, suite aux instructions du parquet général près la Cour d’appel de la même ville, à l’hôpital psychiatrique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *