Salé : Un pédophile mis hors d’état de nuire

Salé : Un pédophile mis hors d’état de nuire

L’affaire a éclaté quand une femme, demeurant au quartier Bettana à Salé, s’est retrouvée face à face avec la fille de sa voisine, sans maillot, se tenant entre les jambes du propriétaire d’une salle de jeux électroniques. Bouche bée, elle est retournée chez sa voisine pour l’alerter.

N’en croyant pas ses oreilles, la voisine met sa djellaba pour rejoindre sa fille qui semble avoir quitté la salle de jeux pour se cacher chez une voisine.

Aussitôt, une plainte a été déposée auprès de la police. La mineure a été interrogée. Ses réponses étaient claires et nettes. Elle a affirmé avoir été détournée par le propriétaire de la salle de jeux, ainsi qu’il l’avait conduite, à maintes reprises, à une chambre située sur la terrasse de son domicile, pour abuser d’elle contre dix ou vingt dirhams. Un examen médical effectué par le gynécologue de l’hôpital provincial Moulay Abdellah à Salé a attesté que la fille a perdu sa virginité et a également été sodomisée.

Arrêté, le mis en cause, encore célibataire, qui a passé des années en Libye puis il est retourné au Maroc où il a ouvert une laiterie puis une salle de jeux électroniques, a avoué avoir abusé de mineures ne dépassant pas les 10 ans. Chez lui, les enquêteurs ont saisi des photos et des vidéos enregistrant ses victimes dans des positions érotiques ou sur le même lit. Lors de son interrogatoire, il a avoué qu’il donnait à ses victimes une pièce ou deux de dix dirhams en contrepartie de partager avec elles le même lit dans sa chambre située sur la terrasse de son domicile, soit en se tenant sur ses jambes. Il a identifié plusieurs victimes surtout ses voisines du quartier.

Le mis en cause a été traduit devant la justice qui a fixé une audience pour la semaine prochaine à la chambre criminelle près la Cour d’appel de Rabat.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *