Salé: Vers la condamnation d’un réseau international de trafic de drogue

Salé: Vers la condamnation d’un réseau international de trafic de drogue

Le Parquet général de la Chambre criminelle (1er degré) près l’annexe de la Cour d’appel de Salé a requis, lundi, la condamnation de l’ensemble des présumés membres du réseau de trafic international de drogue, conformément aux chefs d’accusation retenus à leur encontre. Dans son réquisitoire, le représentant du Parquet général a estimé que les chefs d’accusation retenus contre les membres de ce réseau, dont le nombre s’élève à 41 personnes, (trafic de cocaïne et de résine de cannabis) sont «avérés». D’autre part, le Tribunal a décidé de poursuivre, lundi prochain, l’audition des plaidoiries de la défense des accusés. Les membres de ce réseau, démantelé en octobre 2010, sont poursuivis chacun en ce qui le concerne notamment pour «constitution d’une bande criminelle spécialisée dans le trafic international de drogue (cocaïne et résine de cannabis), menace de mort, séquestration, trafic de devises, violation de la loi sur le change et participation». Le démantèlement de ce réseau a permis l’arrestation, dans un premier temps, de 34 personnes, avant que leur nombre ne s’élève à 41, dont des ressortissants étrangers. Les investigations ont montré que ce réseau a pu mener huit opérations de trafic de drogue entre mars et août 2010, au cours desquelles il a introduit au Maroc 600 kg de cocaïne à travers les frontières algérienne et mauritanienne. Le réseau est dirigé par des barons de nationalité colombienne et espagnole qui entretiennent des liens solides avec Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI) et des cartels basés en Amérique Latine, avec la complicité de trafiquants marocains.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *