Sidi Bouknadel : Une soirée bien arrosée finit par un meurtre

Sidi Bouknadel : Une soirée bien arrosée finit par un meurtre

Tous deux, Ahmed et Khaled, se tiennent, la nuit de ce vendredi 3 février, dans un coin de la région de Bouknadel relevant de la préfecture de Salé. Ils s’enivrent et fument du haschich tout en bavardant. Ce n’est pas la première fois qu’ils font la fête à la belle étoile. Mais, cette soirée sera la dernière.

Ahmed, âgé de vingt-cinq ans, vient de se marier avec une jeune fille, sans contracter un acte de mariage. Ayant une relation amoureuse avec cette fille, elle est tombée enceinte. Ahmed n’avait plus d’autre choix que de l’épouser, mais uniquement en lisant, en famille, la Fatiha. Enfin, elle met au monde un beau bébé et Ahmed s’apprête à recourir à la justice pour entamer la procédure de confirmation du mariage.

Plein de joie qu’il devient un papa, Ahmed se confie à son ami Khaled tout en se soûlant. Mais Khaled va lui gâcher sa joie. Il lui demande de ne pas entamer de procédure pour un mariage officiel. Pourquoi? Khaled lui précise qu’elle était sa propre maîtresse et qu’elle a couché avec lui à maintes reprises. Ahmed lui demande de se taire et de tourner le dos à ce passé. Mais en vain. Khaled persiste à tout lui raconter, même les positions qu’ils ont partagées sur le lit. Aussitôt, Ahmed perd ses nerfs, saisit son couteau et assène plusieurs coups à Khaled qui succombe avant d’arriver à l’hôpital.

Ahmed ne quitte pas la scène du crime jusqu’à l’arrivée des gendarmes de Sidi Bouknadel pour l’arrêter et le traduire, dimanche 5 février, devant le parquet général près la Cour d’appel de Rabat.

Quant au cadavre du défunt, il a été évacué vers la morgue de CHU Avicenne, à Rabat, avant d’être remis à sa famille qui l’a enterré.

1 Comment

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *