Sous l effet de l eau-de-vie, il commet un fratricide

Sous l effet de l eau-de-vie, il commet un fratricide

À El Brouj, province de Settat, un jeune de trente-deux ans a tué, dernièrement, son frère, son aîné de quatre ans, apprend-on d’une source policière.

La même source a précisé que le meurtrier, célibataire et sans profession, se soûlait en compagnie de son frère, repris de justice, en buvant de l’eau-de-vie, quand ce dernier a reproché au premier d’avoir mis la main sur son argent. Toujours selon la même source policière, le mis en cause a saisi un couteau qui était sur la table et a asséné quelques coups à son frère qui est tombé par terre, gisant dans une mare de sang.

Quand il s’est rassuré que la victime est morte, le meurtrier a pris la poudre d’escampette. Alertés, les éléments de la gendarmerie royale de la ville d’El Brouj se sont dépêchés sur les lieux pour effectuer le constat d’usage. Le cadavre a été évacué vers l’hôpital médico-légal Hassan II à Settat pour être autopsié. Alors que les investigations ont été entreprises pour mettre hors d’état de nuire le meurtrier.

Ce dernier n’a été arrêté que le lendemain dans un autre douar de la même région. Soumis aux interrogatoires, il a avoué son crime de fratricide. Il a été mis entre les mains du parquet général près la Cour d’appel de Settat.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *